Analyse du portefeuille d’investissement en bourse de Nicolas du Club des Futurs Millionnaires

Dans cette article je vais passer à la louche la stratégie d’investissement en bourse de Nicolas du Club des Futurs Millionnaires. Pour découvrir le Club des Futurs Millionnaires et qui est Nicolas Bazard dit Le Millionnaire Boursier, je vous invite à lire mon précédent article.

Rappel sur le Club des Futurs Millionnaires

Le Club des Futurs Millionnaires est un club privé en ligne accessible sur abonnement mensuel créé par Nicolas le Millionnaire Boursier. Le club des Futurs Millionnaires donne accès à la composition du portefeuille bouriser de Nicolas, à une formation sur la méthode et comment la mettre en place et bien sur aux résultats de l’indcateur IFM créé par Nicolas Bazard. L’accès au club donne aussi accès à un forum sur lequel tous les membres peuvent échanger librement et à un ensemble de formations « bonus » de Nicolas. Plus d’infos dans cet article.

A noter que Nicolas utilise personnellement la méthode du Club des Futurs Millionnaires basé sur l’indicateur IFM pour gérer son propre portefeuille d’une valeur de presque 2 000 000$ (à la date ou j’écris cet article). Voici une capture de son dernier relevé de compte de décembre 2018. Tu peux accéder au relevé complet ici.

Notion d’investissement long terme

La stratégie d’investissement en bourse de Nicolas est une stratégie long terme. C’es à dire que le capital est investi pour plusieurs années. Ce n’est donc pas une stratégie de swing trading (la question m’a été posée récemment).

Placer son argent en bourse à long terme n’est pas une chose simple contrairement à son qu’on peut croire. En effet le capital investi en bourse ne sera plus disponible pour vos projets de la vie quotidienne. Il faut donc avoir en tête que cet argent est placé et ne doit être sorti que par choix stratégique et non par besoin. Sortir son argent par besoin est la meilleure façon d’en perdre une partie. L’argent placé va subir les aléas de l’économie. Il va « fluctuer en dents de scies » (la volatilité) en fonction de la conjoncture économiques et des nouvelles politiques.

Bien sur le but d’une bonne stratégie d’investissement est de diminuer au maximum la volatilité du portefeuille mais pour simplifier prenons prenons l’historique de l’indice du marché américain. J’utilise le tracker SPY qui recopie l’indice S&P 500 sur le graphique mensuel ci-dessous. En vert vos dépôts, en rouge vos retraits par besoin. Non seulement vous n’avez pas fait de profit mais en plus vous en avez perdu.

Composition du portefeuille CFM

Le portefeuille du Club des Futurs Millionnaires est composé de trackers, aussi appelés ETF. J’en ai déjà parlé dans le précédent article.

Allocation d’actifs du portefeuille CFM

Ce qui nous interesse ici c’est l’allocation d’actifs du portfeuille du Club des Futurs Millionnaires. L’allocation d’actifs d’un portefeuille est majeure dans la gestion du risque. Elle va de paire avec la stratégie d’investissement.

Comme beaucoup de portefeuille d’ETF, le portefeuille est constitué d’un sous-portefeuille core (de base) et d’un sous-portefeuille satellite. Le sous-portefeuille satellite est celui de l’indicateur IFM c’est à dire l’indicateur des futurs millionnaires de Nicolas. C’est l’équilibre dans le temps entre ces deux portefeuilles qui va permettre de diminuer la volatilité du portefeuille et le risque inhérent.

Par respect pour le service payant de Nicolas Le Millionnaire Boursier (ça m’amuse d’écrire son surnom complet), je ne peux pas vous dévoiler les ETF ni la répartition des sous-portefeuilles. Pour la connaitre vous pouvez lire son livre ICI et souscrire gratuitement pendant un mois au Club des Futurs Millionnaires. Vous aurez alors accès la connaissance 😉

Toutefois je vais présenter les résultats du market timing (backtest) qui font que j’applique la stratégie de l’indicateur IFM pour une part de mon capital.

Résultat du market timing (backtest)

RAPPEL IMPORTANT : LES RÉSULTATS PASSES NE FIGURENT PAS DES RÉSULTATS FUTURS !
Je vous invite à consulter le dossier « Gérer un portefeuille » du site d’Ooreka avant de vous lancer dans l’investissement en bourse.

Voici les résultats du test market timing effectué sur le site Portfolio Visualizer. Ce site est très réputé dans le monde des investisseurs et garantie une qualité de données faible. Par contre il n’est disponible qu’en anglais. Pour ceux que ça ne dérange pas, je vous recommande fortement de vous familiariser avec les outils proposés par Portfolio Visualizer.

J’ai surligné en bleu les principales métriques, c’est à dire les métriques les plus connues pour analyses la fiabilité d’une stratégie d’investissement en bourse:

  • La moyenne géométrique annualisée qui permet de connaitre le rendement moyen.
  • La max drawdown qui est la baisse la plus importante sur la période donnée.
  • Le ratio de Sharpe qui est met en relation la performance et le risque d’un portefeuille.
  • Le ratio de Sortino (variante du ratio de Sharpe) qui mesure l’excès de rentabilité d’un portefeuille par rapport à un placement sans risque.
  • Le rapport Treynor qui analyse la performance du portefeuille par rapport au risque pris.

Moyenne géométrique

La moyenne géométrique donne une évaluation plus précise du rendement moyen que la moyenne arithmétique.

La moyenne arithmétique est plus simple à calculer. Elle est aussi indiquée dans le tableau ci-dessous.

Moyenne arithmétique annualisée = 21,89% vs moyenne géométrique annualisée = 20,00%

Dans son backtest depuis 1990, je pense que Nicolas utilise une moyenne arithmétique. Mais attention à ne pas confondre les chiffes :

  • Les moyennes sur mon backtest sont calculées sur une plage de temps inférieure (2010 – 2018) à celle utilisée dans le backtest de Nicolas, c’est pourquoi les résultats ne sont pas les mêmes.
  • Le backtest de Nicolas est celui de l’indicateur IFM et non celui du portefeuille. Mon backtest est celui du portefeuille.
    • L’équivalent dans mon backtest est la moyenne annualisée surligné en jaune (34,98%). D’ailleurs si Nicolas utilise la moyenne géométrique alors nous sommes sur 43,67%.

Max drawdown

Max drawdown = -19,36%

Le max drawdown est une donnée importante. Car pour moi c’est une barrière psychologique majeure. En effet, je peux vous dire qu’il faut avoir une bonne connaissance de son aversion au risque de perte pour investir sur le long terme. Et pour connaite votre aversion je vous conseille de calculer votre max drawdown à vous.

Mettons nous en situation: vous partez pour un placement sur 10 ans mais au bout de deux années le marché chute. Après 4 mois votre capital investi perd 10% de sa valeur. Au bout de 8 mois il perd 20% de sa valeur. Au bout d’un an il perd 30% de sa valeur… à quel moment votre peur de tout perdre prendra le dessus sur votre raison ? Regarder son investissement perdre de la valeur pendant plusieurs mois voir plusieurs années et une torture. Vous aurez beau vous avoir répété « je ne retirerai pas mes fonds en cas de baisse »…si votre max drawdown est atteint…je vous assure que vous les retirerez…et a priori (car c’est toujours comme ça) peu de temps après que vous ayez tout retiré, le marché reprendra une tendance haussière.

Personnellement mon max drawdown est de -25%. Un quart de mon investissement.

Ratio de Sharpe

Plus le ratio de Sharpe est élevé, meilleure est la rentabilité de l’actif.

Ratio de Sharpe = 1,09

Par comparaison sur la même période, des portefeuilles composés à 100% de VFINX ou de SPY, deux ETF qui traquent l’indice du marché USA, auront des ratios de Sharpe respectifs de 0,92 et 0,93. Voici le lien vers le backtest complet.

Le ratio de Sharpe du portefeuille du Club des Futurs Millionnaire de Nicolas est donc très bon.

Ratio de Sortino

Il s’agit d’une variante de ratio de Sharpe. De même, plus le ratio de Sortino est élevé, meilleure est la rentabilité de l’actif.

Ratio de Sortino = 1,89  

Par comparaison sur la même période, des portefeuilles composés à 100% de VFINX ou de SPY, deux ETF qui traquent l’indice du marché USA, auront des ratios de Sortino respectifs de 1,50 et 1,51. Voici le lien vers le backtest complet.

Le ratio de Sortino du portefeuille du Club des Futurs Millionnaire de Nicolas est donc très bon.

Rapport de Treynor

Plus le ratio de Treynor est élevé, meilleure est la rentabilité obtenue par un investisseur au regard du risque encouru.

Rapport de Treynor = 33,62%

Par comparaison sur la même période, des portefeuilles composés à 100% de VFINX ou de SPY, deux ETF qui traquent l’indice du marché USA, auront des rapports de Treynor respectifs de 11,84% et 11,91%. Voici le lien vers le backtest complet.

Le rapport de Sortino du portefeuille du Club des Futurs Millionnaire de Nicolas est donc très bon.

Evolution graphique du portefeuille CFM

Le graphique ci-dessous montre l’évolution d’un investissement de 10 000$ réalisé en janvier 2010 jusqu’à décembre 2018 :

  • La courbe bleu représente l’évolution du capital investi selon la stratégie du portefeuille du Club des Futurs Millionnaires.
  • La courbe rouge représente l’évolution du capital investi « au marché », c’est à dire dans le tracker VFINX de Vanguard qui copie la performance de l’indice S&P 500. Nous l’appellerons le « portefeuille au marché ».

Important : comme expliqué précédemment, j’analyse ici la performance du portefeuille CFM, c’est à dire avec l’allocation d’actif recommandé par Nicolas. Il faut savoir que l’allocation peut être répartie différemment suivant l’aversion au risque de chacun.

Le tableau ci-dessous montre, pour chaque portefeuille, le capital final (sans apport), le CAGR (compound annual growth rate en anglais, c’est à dire le taux de croissance annuel composé) et le max drawdown de 2010 à 2018.

Capital finalCAGRMax Drawdown
Portefeuille CFM 51 614$20,00%-19,36%
Portefeuille au marché29 435$11,57%-16,31%

Le graphique suivant représente les courbes d’évolution des sous-portefeuilles décrits précédemment.

On note que le sous-portefeuille satellite basé sur l’indicateur IFM (indicateur des futurs millionnaires) de Nicolas atteint un capital final de 148 787$. Par contre le max drawdown est de -41,47% ce qui est beaucoup trop de stress pour mon cœur.

Données des graphiques

Conclusion

J’espère que cette analyse du portefeuille de Nicolas du Club des Futurs Millionnaires vous donne une meilleurs compréhension de cette stratégie d’investissement en bourse à long terme. Attention, cette analyse est la mienne et n’est pas un conseil d’investissement, à vous de vous faire votre propre analyse. Pour découvrir plus en profondeur la stratégie du portefeuille CFM, vous pouvez lire gratuitement le livre de Nicolas « De fauché à millionnaire » et rejoindre le Club Privé en profitant du premier mois offert.

Livre Offert

Cliquez ici pour connaitre l’histoire de Nicolas le Millionnaire Boursier